Matériaux d’impression 3D HP

En rejoignant le programme de certification des matériaux 3D HP, les partenaires d’innovation de matériaux peuvent contribuer au développent des matériaux d’impression 3D en vue de répondre aux besoins d’un éventail d’applications plus large (en stimulant les améliorations de performance et en offrant de nouvelles possibilités de propriétés pour des pièces qui répondent à des besoins industriels spécifiques), et permetttre la création de nouvelles applications.

HP invite les partenaires à innover dans le domaine des matériaux destinés aux besoins de clients ou d’applications spécifiques pour permettre à la fois une meilleure disponibilité sur le marché et une réponse aux besoins exclusifs de clients. Les partenaires de matériaux souhaitant collaborer avec HP sont invités à :

  1. 1. Compléter le formulaire Collaborer avec nous.
  2. 2. Une fois le formulaire « Collaborer avec nous » envoyé, le partenaire intéressé recevra un questionnaire, appellé en interne « PDQ matériaux », qui nous aide à mieux comprendre les besoins et les attentes du partenaire.
  3. 3. L’équipe responsable des matériaux reçoit le questionnaire, évalue les domaines de collaboration possibles et contacte toujours le partenaire potentiel pour expliquer les étapes suivantes.

MDK permet aux entreprises souhaitant une certification de leurs matériaux de tester rapidement l’étalement et la compatibilité de leur poudre 3D avec les imprimantes HP Multi Jet Fusion 3D avant d’envoyer les matériaux à HP à des fins de test. Les chefs de file du marché DSM et Dow Chemical font partie des quelque 50 entreprises s’engageant activement avec HP pour le premier MDK de l’industrie.

Le Vision System Accessory travaille avec MDK et simplifie le contrôle de nouveaux matériaux en phase de développement. Cela permet aux fournisseurs de matériaux de vérifier facilement et de mesurer de nouvelles propriétés de matériaux en automatisant l’analyse du coupon test.

« HP mène l'évolution de l'impression 3D, de la création de prototypes à la production et SIGMADESIGN sait combien chaque étape du processus de fabrication est critique dans le cadre de cette migration. Les matériaux se trouvent au cœur de la réussite de la fabrication et l'association de la plate-forme ouverte de HP et de la capacité à activer le contrôle au niveau du voxel aidera à mener à bien la transformation numérique de ce marché à plusieurs billions de dollars.

Un grand nombre d’entreprises, petites ou grandes, n’ont pas les capacités internes pour réaliser leur vision de l’impression 3D aussi rapidement ou aussi largement qu’elles le souhaitent. Nous sommes fiers de fournir des outils fondamentaux de classe mondiale, tel le MDK, ainsi que notre expertise profonde en matière de design aux entreprises qui sont prêtes à innover en utilisant dès maintenant la technologie HP Multi Jet Fusion. »

Bill Huseby, président et PDG, SIGMADESIGN

Cette installation de plus de 325 m2 offre aux partenaires 3D une série d’équipements et un savoir-faire interne pour lancer et accélérer l’innovation de matériaux et le développement de nouvelles applications. Ceci est essentiel pour stimuler l’évolution et l’adoption des technologies d’impression 3D.

« Nous sommes en train de convoquer les entreprises leaders du domaine des matériaux et de les encourager à perturber et à innover. »

Dr. Tim Weber, directeur des applications ouvertes et du laboratoire des matériaux

1. Repose sur les densités de conditionnement recommandées, offre une possibilité de réutilisation élevée de la poudre restante. Litres se réfère à la capacité du conteneur de matières et non au volume nominal des matériaux. Les matériaux sont mesurés en kilogrammes.

2.Repose sur les densités de conditionnement recommandées et, par rapport à la technologie SLS (frittage sélectif par laser), offre une excellente possibilité de réutilisation sans concession sur les performances mécaniques. Testé selon les normes ASTM D638, ASTM D256, ASTM D790 et ASTM D648 et à l'aide d'un scanner 3D pour la précision dimensionnelle. Tests surveillés au moyen de contrôles de processus statistiques.

3. Fondé sur des essais internes et données publiques pour des solutions sur le marché en avril 2016. Analyse des coûts fondée sur : le prix de la configuration standard de la solution et des consommables, ainsi que le coût des opérations de maintenance recommandées par le fabricant. Critères de coût courants : avec les matériaux HP 3D hautement réutilisable PA 12, et le taux de réutilisation de la poudre recommandé par le fabricant. Le coût d’impression moyen par pièce avec la solution d’impression HP Jet Fusion 3D 4200 représente la moitié du coût moyen des solutions d’impression de modélisation par dépôt de fil en fusion (FDM) ou de frittage sélectif par laser (SLS) équivalentes vendues entre 100 000 et 300 000 $ US. Critères de coût : impression d’une chambre de fabrication par jour/5 jours par semaine sur un an de pièces de 30 cm³ à une densité de remplissage de 10 %. Le coût d'impression moyen par pièce avec la solution d’impression HP Jet Fusion 3D 4210 est 65 % moins important que le coût moyen des solutions d'impression de modélisation par dépôt de fil (FDM) ou frittage laser sélectif (SLS) comparables vendues entre 100 000 et 300 000 $ US et 50 % moins important que le coût moyen des solutions d'impression SLS comparables vendues entre 300 000 et 450 000 $ US. Critères de coût : impressions effectuées par 1,4 chambre de fabrication par jour/5 jours par semaine pendant 1 an de pièces de 30 cm³ à une densité de remplissage de 10 %, en mode d'impression rapide.

4. Selon des tests internes effectués par HP, en juin 2017, les agents de fusion et de précision HP 3D600 ainsi que la poudre HP 3D hautement réutilisable PA 12 répondent aux directives USP Class I-VI et US FDA pour les « Intact Skin Surface Devices » (dispositifs avec surface cutanée intacte). Testé selon USP Class I-VI y compris l’irritation, la toxicité systémique et l’implantation ; Cytotoxicité selon ISO 10993-5, évaluation biologique des appareils médicaux – partie 5 : Tests de cytotoxicité in vitro ; et sensibilisation selon ISO 10993-10, évaluation biologique des appareils médicaux – partie 10 : Tests d'irritation et de sensibilisation cutanée. La responsabilité incombe au client de déterminer si l’utilisation qu’il fait des agents de fusion et de précision ainsi que de la poudre est sécurisée et techniquement adaptée aux applications prévues dans le cadre des exigences réglementaires (y compris les exigences de la FDA) applicables au produit final du client. Pour de plus amples renseignements, consultez hp.com/go/biocompatibilitycertificate/PA12PDF

5. Les seules conditions générales régissant la vente des solutions d’impression 3D HP sont celles définies dans un contrat de vente écrit. Les seules garanties applicables aux produits et services HP sont établies dans les déclarations de garantie expresse accompagnant lesdits produits et services. Aucune partie du présent document ne saurait être interprétée comme une garantie supplémentaire ou des conditions générales contraignantes supplémentaires. HP décline toute responsabilité quant aux éventuelles erreurs ou omissions techniques ou linguistiques qui pourraient être constatées dans le présent document, et les informations des présentes peuvent être modifiées à tout moment sans préavis. Les matériaux certifiés pour les imprimantes 3D HP Jet Fusion n’ont pas été conçus, fabriqués ou testés par HP en matière de conformité aux réglementations juridiques, il incombe donc aux utilisateurs de déterminer l’adéquation des matériaux Vestosint 3D Z2773 à leurs objectifs, y compris, sans s’y limiter, pour les applications impliquant un contact direct ou indirect avec des aliments.

6. Résultats du test réalisé sous ASTM D638, spécimens type V.

7. Les informations techniques suivantes doivent être considérées comme représentatives des moyennes ou des valeurs typiques et ne doivent pas servir à des spécifications. Ces valeurs se réfèrent à un mode d’impression équilibré avec FW TATDAG_15_18_11.69.

8. Les informations techniques suivantes obtenues peuvent varier et ne doivent être considérées comme représentatives des moyennes ou des valeurs typiques à la date du test et ne doivent pas servir à des spécifications. Ces valeurs se réfèrent à un mode d’impression équilibré avec FW TATDAG_15_18_11.69.

9. D’après des simulations et des essais internes, le temps d’impression moyen de la HP Jet Fusion 3D est 10 fois plus rapide qu’avec les solutions d’impression équivalentes utilisant la modélisation par dépôt de fil (FDM) et le frittage laser sélectif (SLS) disponibles sur le marché entre 100 000 et 300 000 $ US en avril 2016. Variables d’essai pour les solutions d’impression HP Jet Fusion 4210/4200 : Quantité de pièces : Une chambre de fabrication de l’imprimante 3D HP Jet Fusion remplie de pièces à une densité de remplissage de 20 % par rapport au même nombre de pièces sur les équipements concurrents mentionnés ci-dessus ; Taille des pièces : 30 cm³ ; Épaisseur de couche : 0,08 mm/0,003 pouce